pau à l’aquarelle

depuis janvier 2018, vous m’avez peut-être croisée dans les rue de Pau. avec une certaine régularité, je m’installais avec mon atelier ambulant pour peindre à l’aquarelle un lieu, un bâtiment, la vie des Palois.

depuis, il se murmure…

bientôt, vous pourrez apprécier ce travail sous différentes formes. à suivre…

Place de la Déportation, Pau (64 – France), Cécile Van Espen peint à l’aquarelle la fontaine et sa vue sur la chaîne des Pyrénées. Photo Tatiana Diamond, sept. 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *