pau à l’aquarelle

depuis janvier 2018, vous m’avez peut-être croisée dans les rue de Pau. avec une certaine régularité, je m’installais avec mon atelier ambulant pour peindre à l’aquarelle un lieu, un bâtiment, la vie des Palois.

depuis, il se murmure…

bientôt, vous pourrez apprécier ce travail sous différentes formes. à suivre…

Place de la Déportation, Pau (64 – France), Cécile Van Espen peint à l’aquarelle la fontaine et sa vue sur la chaîne des Pyrénées. Photo Tatiana Diamond, sept. 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *