atelier aquarelle 02

Chêne rouge d'amérique, feuillage dans les oranges

Pour passer agréablement cette nouvelle période de confinement, je vous propose de saisir à l’aquarelle un chêne rouge d’Amérique. Cette technique peut s’appliquer à d’autres essences avec d’autres couleurs. Prenez le temps de bien observer les mouvements du feuillage de l’arbre que vous avez choisi. Vivez un beau moment en aquarelle !

Je l’ai réalisée à partir de ma pratique intuitive. Elle se base :

  • sur l’observation du modèle ou de l’environnement ;
  • la perception des mouvements du modèle ;
  • sur une bonne connaissance de la manipulation du pinceau.

Elles s’acquièrent avec le temps…

Avec ce film, qui devrait être suivi d’autres, j’espère que vous aurez une meilleure approche de ma technique. Egalement, je souhaite que vous appréciez cette pratique artistique proche de la méditation pleine conscience.

Belle aquarelle !

Cécile.

La rentrée de Art et Environnement !

Exposition

Du 1er octobre au 31 décembre, à l’Espace d’exposition, 3 rue de Satao à Lescar, exposition : “Lescar, en aquarelle“.

Ma permanence : le mercredi de 10h à 12h, visite sur rendez-vous par SMS au 06 84 85 97 86 ou par mail. Entrée libre.


Ateliers

Peindre à l’aquarelle d’après nature d’octobre 2020 à mai 2021  avec mes conseils :

  • En plein air dans le parc du Château de Pau (rendez-vous entrée de la rue Mulot) tous les samedis à 11h30 ou/et à 13h30, annulé par temps de pluie ;
  • En plein air, au gré de la météo, atelier FLASH ! dans différents sites du grand Pau. Information donnée la veille par le blog de Art et Environnement. Abonnez-vous au blog !
  • En salle, à Montardon, au Foyer Rural,  le lundi (tous les 15 jours, consultez le calendrier du site internet) entre 15h et 20h, horaires libres par atelier de 1h30 (adhésion au Foyer rural en plus) (jusqu’à décembre 2020) ;
  • En salle, à Lescar, salle l’aquarium, 2-4 rue des Remparts, le mardi, entre 10h et 19h, horaires libres par atelier de 1h30.

Infos complémentaires

  • 9 pers. maxi par atelier, respect des distances entre les personnes et des règles d’hygiène
  • Matériel non fourni sauf pour une première initiation
  • 13€ l’atelier de 1h30
  • 66€ la carte de 6 ateliers, libre circulation entre tous les ateliers proposés par Art et Environnement
  • Pré-inscription obligatoire
  • Adhésion à l’association Art et Environnement
  • Renseignements et inscription par SMS 06 84 85 97 86 ou par mail
A l'aquarelle, cité de Lescar vue depuis le chemin de Beneharnum
Lescar, remparts sud, (64 – France), aquarelle plein air, Cécile Van Espen, sur papier Hahnemühle, 425 g/m2, Février 2018

[Peindre des fleurs]

Dans le cadre des festivités de la saint Fiacrepatron des jardiniers, proposées par la SHBBSCécile Van Espen, animera un atelier de peinture à l’aquarelle en plein air (ou sous abri par temps de pluie) au château de Viven

Observer une fleur ou un ensemble végétal puis les interpréter en aquarelle

– Sentir les respirations entre tous les éléments de la fleur ou de l’ensemble végétal

– Echanger autour de la dynamique et des mouvements du sujet

– Associer une gestuelle puis la traduire avec la touffe du pinceau

Ateliers de 1h qui débutent à 10h, à 11h30, à 14h, à 15h30 et à 17h

Matériel fourni

Libre participation aux frais

9 personnes maxi par atelier (dans le respect des distances entre les personnes et des gestes d’hygiène), inscription par courriel (contact@artetenvironnement.fr) ou par SMS au 06.84.85.97.86

[participez à des ateliers en toute quiétude]

atelier de peinture à l'aquarelle, dans le parc du château de pau. Les aquarellistes sont de dos, ils regardent au loin un massif de palmiers posés devant une maison aux murs jaunes en plein soleil. Les aquarellistes sont à l'ombre de la maison Baylocq

En présence et avec les conseils de l’aquarelliste, Cécile Van Espen, (re) découvrez des sites béarnais par le biais d’une activité artistique en plein air et en toute quiétude.

Profitez de la formule stage pour (re)découvrir des sites béarnais

Le vignoble du Jurançon

Le château de Pau

La flore et la faune du Béarn au lac des Carolins à Lescar

Renseignements par courriel (contact@artetenvironnement.fr) ou par SMS au 06.84.85.97.86

A l'ombre de la maison Baylocq, des aquarellistes sont dans le parc du château, ils regardent au loin un bouquet de palmier devant une maison aux murs ocres exposés au soleil
Aquarellistes, parc du château de Pau, le 20 juillet 2020, photo Cécile Van Espen

[peindre à l’aquarelle en plein air]

cet été, voyagez autrement… (re) découvrez des sites béarnais par le biais d’une activité artistique, l’aquarelle !

à l’aquarelle, une palette d’aquarelliste, aquarelle cécile van espen, 2020

  • la flore des prairies et des saligues du béarn, tous les mardis au bord du lac des carolins

matériel fourni pour une première initiation…

contact

association art et environnement

tél. 06.84.85.97.86 ou par courriel

atelier plein air dans le parc du château de pau

elles attendaient leur heure pour venir à la vie. Depuis quand ? Nul ne sait… En attente sous le tapis de pelouse naturelle, très régulièrement tondu pour respecter les contraintes d’un jardin à la française, elles ont profité de la distance entre les tontes, due au confinement, pour sortir de leur réserve et éclore. les jardiniers ont respecté leur soif de vie.

le premier atelier de peinture à l’aquarelle de l’été a été attiré par cette belle apparition d’orchidées sauvages dans le parc du château de pau l

l’atelier se déroule tous les lundis de 15h à 18h.

renseignements et inscription

dans le parc du château de pau, rencontre entre une aquarelliste et deux orchidées sauvages
dans le parc du château de pau, rencontre entre une aquarelliste et deux orchidées sauvages, pau (64 – France), photo cécile van espen, 15 juin 2020

atelier plein air dans le parc du château de Pau

château de pau vu du parc; château souligné par le sommet d'arbres taillés au carré

tout au long de l’été, découvrez le parc du château de pau par le biais de la peinture à l’aquarelle en plein air. avec l’accord de la direction du site, tous les lundis, cécile van espen vous invite à une lecture aquarellée de ce site d’exception.

dans le respect des distances entre les personnes et des gestes d’hygiène

du 15 juin à fin septembre 2020

tous les lundis de 15h à 18h (annulé par temps de pluie)

tous niveaux confondus

point de rendez-vous : entrée de la rue mulot.

renseignements et inscription

château de pau vu du parc du château
château de pau, pau (64 – France), aquarelle plein air, cécile van espen, 30 x 40 cm, papier sans acide, 425 g/m2, 18 juin 2018

[printemps en béarn] #fin

alors que l’actualité nous imposait un confinement et qu’une certaine morosité planait, mon activité professionnelle, aquarelliste plein air, m’amènait quotidiennement à sillonner les routes du béarn dans le respect des consignes sanitaires afin d’éviter la propagation du coronavirusCOVID-19.

durant ces deux mois, régulièrement, j’ai partagé mes travaux sur les différents réseaux sociaux que j’anime afin de vous faire profiter, modestement, de l’explosion du printemps. j’ai publié certaines de mes aquarelles, les dernières, celles saisies dans les rues de lescar ou dans notre belle région.

pour l’artiste que je suis, le printemps est une saison particulière dont il est impossible de faire l’impasse. la vie reprend ses droits avec impatience. l’explosion de la végétation apporte une grande légèreté aux paysages qui se trouvent rehaussés de couleurs acidulées, fraiches… la légèreté de la peinture à l’aquarelle, telle que je la pratique, est propice à rendre cette beauté éphémère.

par cette “intrusion” volontaire et régulière sur vos écrans, j’espère vous avoir apporté un peu poésie et de beauté. avec cette fenêtre ouverte, je vous ai invité à re-découvrir l’environnement qui vous entoure, à vous le re-approprier, à l’apprécier.

[printemps en béarn] #4

à l'aquarelle, une plaine fermée à l'horizon par un coteau aux tonalités de vert et d'or. en premier plan, un champs jaune de colza. au tiers du dessin, une ligne sur laquelle on devine deux corps de batiments soulignés par quelques arbres.

les champs de colza sont en fleurs ! à louvigny (64 – France), au nord du béarn, un champ associé à un ciel chargé apporte un éclairage tout particulier au moulin . la végétation des coteaux, exposés au sud, oscille entre le vert et l’or.

louvigny (64 – France), aquarelle plein air, Cécile Van Espen, 30 x 40 cm, sur papier sans acide, 425 g/m2, 2 avril 2020

alors que l’actualité nous impose un confinement et qu’une certaine morosité plane, mon activité professionnelle, aquarelliste plein air, m’amène quotidiennement à sillonner les routes du béarn dans le respect des consignes sanitaires afin d’éviter la propagation du coronavirusCOVID-19.

régulièrement, je partagerai mes travaux sur les différents réseaux sociaux que j’anime afin de vous faire profiter, modestement, de l’explosion du printemps. je publierai certaines de mes aquarelles, les dernières, celles saisies dans les rues de lescar ou dans notre belle région.

pour l’artiste que je suis, le printemps est une saison particulière dont il est impossible de faire l’impasse. la vie reprend ses droits avec impatience. l’explosion de la végétation apporte une grande légèreté aux paysages qui se trouvent rehaussés de couleurs acidulées, fraiches… la légèreté de la peinture à l’aquarelle, telle que je la pratique, est propice à rendre cette beauté éphémère.

par cette “intrusion” volontaire et régulière sur vos écrans, j’espère vous apporter un peu poésie et de beauté. avec cette fenêtre ouverte, je vous invite à re-découvrir l’environnement qui vous entoure, à vous le re-approprier, à l’apprécier.

[printemps en béarn] #1

Au coeur d'une végétation dense, on devine un vieux pont à deux arches. Les tonalités varient du vert-jaune au rose-orangé

alors que l’actualité nous impose un confinement et qu’une certaine morosité plane, mon activité professionnelle, aquarelliste plein air, m’amène quotidiennement à sillonner les routes du béarn dans le respect des consignes sanitaires afin d’éviter la propagation du coronavirus.

régulièrement, je partagerai mes travaux sur les différents réseaux sociaux que j’anime afin de vous faire profiter, modestement, de l’explosion du printemps. je publierai certaines de mes aquarelles, les dernières, celles saisies dans les rues de lescar ou dans notre belle région.

pour l’artiste que je suis, le printemps est une saison particulière dont il est impossible de faire l’impasse. la vie reprend ses droits avec impatience. l’explosion de la végétation apporte une grande légèreté aux paysages qui se trouvent rehaussés de couleurs acidulées, fraiches… la légèreté de la peinture à l’aquarelle, telle que je la pratique, est propice à rendre cette beauté éphémère.

par cette “intrusion” volontaire et régulière sur vos écrans, j’espère vous apporter un peu poésie et de beauté. avec cette fenêtre ouverte, je vous invite à re-découvrir l’environnement qui vous entoure, à vous le re-approprier, à l’apprécier.

le 26 mars, je me suis rendue, entre saint-faust-de-haut et aubertin, dans la vallée de la juscle pour peindre le pont romain ou roman, c’est selon. les premières feuilles des noisetiers sortent, les fougères commencent à dérouler leurs feuilles alors que les ronces ont toujours leur tenue d’hiver : des lianes aux couleurs chaudes. d’ici à quelques semaines, le petit pont sera entièrement recouvert d’une végétation abondante…

Vallée de la juscle (aubertin, 64 – France), aquarelle plein air, Cécile Van Espen, 30 x 40 cm, papier sans acide, 425 g/m2, 26 mars 2020