Rencontre autour de l’aquarelle

Rencontre autour de l’aquarelle, les 24, 25 et 26 mai 2022 de 12h à 19h, à la Salle des Fêtes de Lescar, allée des Prés.

Ainsi, durant 3 jours, l’association Art et Environnement vous invite à participer à cette rencontre autour de l’aquarelle. Gratuit

Au programme :

Des ateliers découvertes animés par Cécile Van Espen (matériel fourni) ;

Egalement, des rencontres avec des aquarellistes, membres de l’association ;

Présentation des aquarelles réalisées tout au long de l’année dans les ateliers de Lescar, de Montardon, de la MJC Berlioz de Pau, du parc du Château de Pau, et sur les coteaux du Jurançon.

Vente au profit de l’association : carterie (petites aquarelles originales), ouvrages dont Lescar 2023, calendrier-chevalet dédié à Lescar, sera présenté en avant première ; Egalement à découvrir l’Agenda 2023 du Pays Basque et le Calendrier-Chevalet 2023 du Pays Basque.

De plus, dédicaces de deux aquarellistes, membres de l’association :

  • Christiane Pelay avec l’ouvrage pour enfants “Milak” ;
  • Cécile Van Espen avec différents ouvrages publiés par Art et Environnement.

Lors de ces journées, découvrez le programme des ateliers de l’été 2022 et celui de la rentrée. Notamment le stage d’aquarelle à Saint-Etienne de Baigorri.

Rencontre autour de l’aquarelle, atelier de Montardon, photo Cécile Van Espen, 2022

Pour mémoire

“Aquarelliste, avec mon moyen d’expression favori, je développe une grande attention vis à vis de mon proche environnement. De plus, je suis très attentive au patrimoine. Mais aussi à l’écoute de valeurs écologiques et des concepts alter-mondialistes. De ce fait, je pense que l’Art permet la diffusion de notions essentielles en faveur d’une société plus respectueuse de l’Humain et de la planète Terre.

Adepte de l’école de la vie, aquarelliste depuis l’adolescence je me suis auto-initiée à l’aquarelle. Par le biais de rencontres, qu’elles soient humaines ou environnementales, je me suis enrichie. Et, aujourd’hui, je souhaite aller au-delà par la transmission de ma passion et de ma pratique telles que je les ressens.

Autour de l’Aquarelle

Car, je cherche à saisir le dialogue intime qui se crée entre les éléments architecturaux et paysagers. Aussi, je les observe au cours des saisons ou des ans. De plus, je les lis au fil des siècles. De même, en quête de l’épure, à fleur de pinceau, je retranscris les mouvements que je perçois. Ainsi, ils donnent sens à ma perception de la vie.”

Cécile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.